Marine Lefèvre

Actress at TAC since 2019. Country of origin: France

Enfant, Marine s ‘amusait à détourner les jouets et les objets autour d’elle, tout était prétexte au jeu. Le canapé du salon devenait un fidèle destrier, la branche du saule pleureur une jeune indienne et la tête-à-coiffer : une fillette sauvant sa peau sous les bombes de la Seconde Guerre mondiale. Puis, adolescente, c’est de la fascination des Bains de Rue, festival d’Arts de rue, de ces univers décalés, ces personnages loufoques, que naît le désir de devenir comédienne. Une intuition, une envie. Marine Lefèvre Marionnette

Ce n’est que deux ans plus tard, en 2012, lors de son entrée au lycée qu’elle s’inscrit dans l’option théâtre que propose son établissement, c’est là que le théâtre commence. Elle y découvre les rudiments de l’Art et y forge ses premiers outils. Le feu brûle et ne compte pas s’arrêter !

En 2015, elle intègre le projet Adolescence et Territoire(s). Mené depuis 2012 par des metteurs en scène professionnels, en partenariat avec L’Odéon, ce projet offre l’opportunité de découvrir une approche du théâtre différente, à des adolescents de différentes villes et milieux. Un projet qui se base sur l’écriture de plateau et l’improvisation afin de créer un spectacle. Cette année-là le projet est dirigé par le Collectif In Vitro, sous la direction de Julie Deliquet, metteuse en scène, Julie Jacovella et Gwendal Anglade, deux acteur.ice.s de la troupe. Cette expérience permet à Marine d’y affiner ses outils, de découvrir l’écriture de plateau, une méthode qu’elle n’avait jamais expérimentée jusque là et de travailler dans des conditions professionnelles avec l’engagement que cela demande. De plus, c’est confirmé, comédienne est le métier qu’elle veut faire.

Après quelques stages devant caméra et un atelier théâtre dirigé par Alain Gintzburger, Marine décide de tenter d’entrer dans un conservatoire d’arrondissement. En 2016 elle est admise au Conservatoire Paul Dukas et suis les enseignements d’Agnès Proust et de Carole Bergen.

Au sein de ces trois années elle approfondie ce qu’elle a appris au paravent, acquiert de nouveaux outils, apprend énormément sur les autres et sur elle même, y suis un enseignement rigoureux basé principalement sur le travail de groupe et le corps.

Le conservatoire qui met à disposition de ses élèves divers ateliers lui permet également de découvrir l’Art du masque aux côtés de Bernard Poysat et de la marionnette aux côtés d’Alexandra Vuillet. L’Art de la marionnette est un véritable coup de foudre pour Marine : transcender le réel, le sublimer. Bouleversée quelques années au-paravent par un spectacle de théâtre d’objets de François Lazaro, Marine veut découvrir l’Art de la manipulation, et n’est pas déçue ! Elle y découvre un nouveau medium et une nouvelle manière de raconter.

En juin 2019 elle obtient son Diplôme d’Études Théâtrales et s’en va pour de nouveaux horizons.

Elle rencontre alors Ornella Bonventre, et intègre la Compagnie Tac Teatro avec l’envie d’y partager son envie de créer à plusieurs mais également ses compétences en musique (elle est harpiste et flûtiste ). En septembre, elle participe à la performance Frontières, qui défend la liberté dont chacun devrait pouvoir jouir.

Elle travaille actuellement avec la troupe sur leur futur spectacle.

Marine maschera